Le décès
Le décès

Le décès

Description
En cas de décès, le concubin n'hérite pas, sauf si un testament le prévoit.
Explications
Nous prévoyons les dispositions à cause de mort adaptées (testament, clauses en vu d'un pacte successoral, etc.).

Planifier ce qui se passe en cas de décès implique plusieurs choix :

  • les aspects testamentaires (ce qu’il advient de son patrimoine) ;
  • d’éventuels choix de fin de vie ;
  • les implications en matière d’assurance-sociale.

Aspects testamentaires

icon
En cas de décès, le concubin n'hérite pas, sauf si un testament le prévoit. Selon les Cantons, la fiscalité peut être lourde et nous travaillerons ensemble pour choisir les solutions les plus pertinentes en fonction de toutes les contraintes.

Nous prévoyons les dispositions à cause de mort adaptées (testament, clauses en vu d'un pacte successoral, etc.).

Choix de fin de vie

Avant le décès

La fin de vie peut être planifiée dans une certaine mesure et de nombreuses personnes souhaitent poser des limites face à la médecine, que ce soit pour renoncer à des soins ou pour les imposer. Nous vous montrons le vaste panel de choix à ce sujet.

Après le décès

Un document séparé permet de préparer les choix de fin de vie et de limiter la charge correspondante pour les proches. Il est en général inclus dans les directives anticipées, celles-ci devant être cohérentes avec les choix.

Implications en matière d’assurances-sociales

Plusieurs assurances sociales couvrent le risque de décès. En fonction de votre situation, nous vous montrerons les possibilités d’aménagement et les éventuelles lacunes dans la couverture.